Interview Jérôme Margaux : " C'est essentiel de transmettre son savoir-faire" – Partie 2

21.02.2017 / REPXPERT LIVE

Suite de l’interview de Jérôme Margaux, qui partage avec nous sa vision du métier de garagiste actuellement et pour l’avenir.

En matière de trafic, comment se porte votre garage ?

Même s'il y a forcément des périodes creuses, le garage se porte très bien et il y a toujours beaucoup de travail.

Quels sont vos ambitions et vos objectifs pour l'avenir ?

Au niveau professionnel, même si ça reste une petite structure, je suis quand même mécanicien chef d'atelier, je ne peux donc pas aller plus haut et cela me convient parfaitement. Au niveau du garage, nous voulons nous développer dans le domaine du dépannage qui est en plein essor. Nous cherchons à avoir de nouvelles assistances car nous faisons actuellement environ 400 dépannages par an. Parmi nos autres objectifs, nous allons ouvrir prochainement une station de lavage afin d'offrir un service en plus à nos clients et nous diversifier.

Quelle est votre vision du métier actuellement ?

Plus les années passent et plus les véhicules sont complexes. Nous accueillons régulièrement des appentis et des stagiaires et nous constatons que les formations ne sont plus aussi bonnes qu'auparavant. Avant avec un Bac Pro, nous pouvions faire beaucoup d'électronique, maintenant c'est bien plus compliqué. J'ai un peu peur pour l'avenir dans ce métier dans le sens où les voitures sont de plus en plus complexes et que je n'ai pas l'impression que les jeunes mécaniciens soient particulièrement formés à ça. Ils doivent être formés le mieux possible aux nouvelles technologies pour répondre au marché de l'automobile et donc aux attentes des clients.

Etes-vous au quotidien formé aux nouvelles technologies ?

En général je fais deux à trois formations par an dont la dernière dédiée aux véhicules électriques. Je pense que c'est indispensable de suivre ce genre de formations afin de rester au niveau et surtout pour pouvoir continuer d'exercer ce métier. Tout le monde devrait suivre ces formations et les écoles devraient les enseigner le plus possible.

Vous accueillez de nombreux stagiaires et apprentis dans votre garage, est-ce important pour vous de prendre de jeunes mécaniciens sous votre aile ?

Je pense que c'est même très important. Pour leur apporter mon expérience et justement ce manque par rapport aux nouvelles technologies. Je me considère encore de l'ancienne école et c'est important d'être derrière eux pour leur apporter les anciennes formules pour qu'ils puissent plus tard faire plus de choses qu'une simple vidange. C'est essentiel de transmettre son savoir-faire.